top of page
B87A0931.jpg

METIER PASSION 

Photo de Mélanie Grille (non libre de droit)

07/05/2023

L'âm(e)agie de ces moments.

Il y a des jours, semaines ou mois plus compliqués que d'autres. Des gardes qui s'enchaînent, un manque de sommeil, le stress de l'hopitâl, la charge mental d'un planning à tenir pour jongler entre 2 activités, des soins émotionnels intenses... Et de rares matins où l'on n'a pas envie, pas la force, pas l'énergie. 

C'était mon cas vendredi, mais ce matin-là, 3 générations m'attendaient dans une jolie petite maison au milieu de la campagne à plus d'une heure de chez moi. Une famille heureuse de partager cette matinée ensemble, des regards plein de joie, d'amour et de tendresse autour d'un petit garçon d'une sérénité inspirante. J'ai passé 3h auprès d'eux avant de reprendre la route. 

Halte dans la campagne issoirienne pour visiter une famille rencontrée à la maternité 2 semaines plus tôt et dont l'histoire m'a beaucoup touchée. Un bébé miracle, tant attendu, qui s'est laissé bercer par la douceur d'un bain réconfortant. 

J'ai terminé ce vendredi auprès d'une jeune maman avec un sourire aussi chaleureux que le soleil de cette belle fin de journée. Je suis impressionnée par la force, le courage, la sensibilité et l'intuition des futures et jeunes mamans lors des étapes difficiles de la vie. Je le répète : vous êtes mère'veilleuse et cela dès la grossesse. 

Merci de m'acceuillir avec autant d'autheticité, merci pour la confiance accordée en m'ouvrant la porte de votre foyer, de votre intimité, de votre histoire. Quelle chance de vivre ces moments magiques hors du temps. J'aime les soins à domicile, j'aime décourvir notre belle région, nos campagnes blotties au coeur des volcans. Quelle bouffée d'oxygène. 

Merci à Simon, Agathe, Jules et leurs parents qui ont illuminés mon vendredi et m'ont rappelé pourquoi je me suis levée tôt ce matin là. 

12/07/2023

Il y a ces instants de pause, 

Où le temps s'arrêt,

Où vos visages s'illuminent. 

Où je perçois votre amour, 

Votre fierté d'être ses parents, 

Parfois aussi toutes les épreuves

par lesquelles vous êtes passés pour donner la vie. 

"Elle est parfaite !"

Oui elle l'est. Et vous savez quoi ?... Vous l'êtes tout

autant par l'amour inconditionnel que vous lui portez déjà. 

Quel bonheur de partager chaque jour

des moments si simples mais d'une authenticité rare. 

CI2A1574.jpg

Photo de Claire Rossignol (non libre de droit)

22/07/2023

CI2A1600.jpg

Photo de Claire Rossignol (non libre de droit)

"La photographie c'est l'art de saisir l'âme d'un instant." - Margaret Bourke-White 

Vous replonger dans la douceur de ces moments si précieux. Un joli support pour lui raconter son histoire, votre histoire. 

Voici les talentueuses photographes avec lesquelles j'ai déjà travaillé : 

- https://www.lauracbphotographie.com

- https://leklairossignol.com

- https://melaniegrille.mypixieset.com

Je vous invite à découvrir leurs univers respectifs et à les contacter si vous êtes intéressés par une séance lors d'un soin.

Je pense à vous,

A cette femme qui voit subitement de nombreux soignants s'agiter autour d'elle et qui comprend qu'il y a urgence car en effet, dans les 10 prochaines minutes son bébé devra être là.

A ce papa qui lui, est là sans être là, et regarde sidéré ce qu'il se passe autour de ce petit être arrivé bien trop tôt, allongé sur la table de réanimation. Des soignants lui parlent de choses qu'il ne comprend pas, des soignants concentrés, rigoureux, qu'il a l'impression de gêne

A ce bébé qui vient de vivre une naissance des plus brutales et qui essaie de s'adapter laborieusement à ce nouveau monde dans lequel il vient d'arriver, à cette pesanteur qui l'empêche de bouger, à cet air qu'il n'arrive pas à faire entrer dans ses poumons. Du bruit, trop de bruit, des voix qu'il ne reconnaît pas, des sons aigus et cette lumière agressante. 

A ces parents qui viennent chaque jours en néonat depuis bientôt 1 mois et qui repartent chaque soir le cœur lourd sans leurs bébés. Ils ont le visage fermé et leur silence veut dire beaucoup. 

Je pense à vous,

Vous méritez qu'on pense votre accueil, qu'on vous écoute, qu'on vous épaule, qu'on vous explique avec douceur et simplicité, qu'on vous laisse le temps d'assimiler ce qui s'est passé. 

Je p(a)nse à vous, 

Vous méritez qu'on panse ces semaines de séparation, de colère, de tristesse, d'inquiétude, de... détresse. Car s'est bel et bien ce sentiment que je lis sur votre visage lorsque vous vous demandez quand votre aîné derrière la vitre du service pourra enfin tenir ses sœurs dans ses bras. 

A toi, tu mérites que je te parle avec mon coeur, que je te dise que ce monde t'attend, que tes parents t'attendent, que tu peux avoir confiance en eux, en toi, en la vie. Alors oui, en pleine réanimation soit je passe pour une soignante "cui-cui les petits oiseaux qui pense qu'en disant tout cela au bébé il va subitement se mettre à respirer normalement", soit j'assume mes convictions et je trouve un moment, au milieu de toute cette technicité, pour t'accueillir. 

Je p(a)nse à toi. 

Une infirmière puéricultrice de néonat. 

Je pense à vous, Je p(a)nse à toi.
Récit d'une infirmière puéricultrice de néonat

22/07/2023

bottom of page